Si Nicola Sirkis assure ne «pas chercher le scandale», le dernier clip d'Indochine «College Boy», qui aborde l'homophobie et la violence à l'école de manière très crue, suscite un véritable débat sur la Toile, les uns défendant le réalisme de la vidéo, les autres dénonçant une «ultraviolence» gratuite.

5131367569378

Indochine va-t-il trop loin dans son dernier clip ? Les six minutes de vidéo en noir et blanc, montrant la descente aux enfers d'un élève brimé, tabassé, crucifié puis exécuté par balles dans la cour de récréation par ses camarades... Homophobie certes mais n'en font-ils pas de trop ?

Donnez vos avis.